Fiche artiste Louise Bougeois.pdf



Nom original: Fiche artiste_Louise_Bougeois.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Writer / OpenOffice.org 3.4, et a été envoyé sur cours-pdf.fr le 10/04/2020 à 07:32, depuis l'adresse IP 89.2.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 31 fois.
Taille du document: 338 Ko (3 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Louise Bourgeois : une grande artiste américaine

Louise Bourgeois est née le 25 décembre 1911 à Paris (France). Elle est
morte le 31 mai 2010 à New York (États-Unis).
Louise Bourgeois est une sculptrice et plasticienne essentielle de la seconde
moitié du XXe siècle. Née à Paris le 25 décembre 1911, elle réside à New
York à partir de 1938 avec son mari, l'historien d'art américain Robert
Goldwater, et leurs trois enfants. Décédée le 31 mai 2010 à New York, à 98
ans, elle laisse une oeuvre résolument personnelle, toute entière tirée des
émotions et traumatismes de l'enfance.

Louise Bourgeois grandit dans un milieu bourgeois de Choisy-le-Roi en
région parisienne, où ses parents, restaurateurs de tapisseries anciennes,
fabriquent sans le savoir la matière première de sa future vocation. Face à la

figure "protectrice, besogneuse et rationnelle" de Joséphine, la mère, celle de
Louis, le père, "immature et destructrice", semble être la cause des
dépressions récurrentes dont souffrira Louise toute sa vie. Après des études
de mathématiques, elle se tourne vers les arts plastiques, et étudie aux
beaux-arts ; sa rencontre avec le peintre Fernand Léger devient
déterminante.
Louise Bourgeois oriente sa création vers des thèmes universels que sont
l'érotisme, l'abandon, la solitude, la frustration. Après une première période
consacrée au dessin, à la peinture et à la gravure, elle se concentre sur la
sculpture en réalisant de nombreux totems, objets symboliques affectionnés
aux États-Unis pour leur valeur thérapeutique. Deux oeuvres majeures
résument la carrière de Louise Bourgeois : "Fillette" (1968), sous la forme
d'un phallus (le père), fil rouge de son oeuvre, et cette série de sculptures
géantes d'araignées ("Maman", 2005), présentées notamment à Ottawa,
Tokyo, Paris et Saint-Pétersbourg. En 2008, le Centre Pompidou présente
une exposition rétrospective de la carrière de Louise Bourgeois, avec plus de
deux cents oeuvres.

Louise Bourgeois, Maman, 1999, fonte de 2003. Bronze, acier inoxydable et
marbre, 927 x 891 x 1024 cm. Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa.


Fiche artiste_Louise_Bougeois.pdf - page 1/3
Fiche artiste_Louise_Bougeois.pdf - page 2/3
Fiche artiste_Louise_Bougeois.pdf - page 3/3


Télécharger le fichier (PDF)

Fiche artiste_Louise_Bougeois.pdf (PDF, 338 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP