Fiche artiste Charlotte Perriand.pdf



Nom original: Fiche artiste_Charlotte_Perriand.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Writer / OpenOffice.org 3.4, et a été envoyé sur cours-pdf.fr le 10/04/2020 à 07:32, depuis l'adresse IP 89.2.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 63 fois.
Taille du document: 368 Ko (3 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Charlotte Perriand : une grande designer

Charlotte Perriand (française, née le 24 octobre 1903 à Paris –
décédée le 27 octobre 1999 à Paris) est une architecte et designer.
Perriand étudie le design à l’École de l'Union Centrale des Arts
Décoratifs de Paris de 1920 à 1925. En 1927, elle monte sa propre
entreprise de décoration d’intérieur à Paris, qu’elle dirige pendant 10
ans. Perriand est fascinée par le mobilier. Elle travaille avec Le
Corbusier (suisse, 1887-1965) et Pierre Jeanneret (suisse, 1896-1967)
à Paris en tant que partenaire en charge du mobilier et des
accessoires, à partir de la fin des années 1920 jusqu’à la fin des
années 1930. Wphnbedarf AG utilise ses designs pour les meubles de
l’appartement témoin Typ M à la Werkbundsiedlung Neubühl de Zurich
en 1931. Jean Prouvé (français, 1901-1984), Pierre Jeanneret et

Georges Blanchon ont tous travaillé avec Perriand à Paris entre 1937
et 1940.
Son travail est reconnu dans le monde entier, jusqu’à Tokyo et en
Indonésie, où elle travaille en tant que designer indépendante de 1941
à 1942 et de 1943 à 1946. Elle utilise la photographie pour observer
les lois de la nature ; dans ses œuvres, elle se concentre
particulièrement sur les montagnes et reflète l’environnement urbain.
Perriand a l’habitude de faire des promenades, ce qui l’inspire pour
créer des œuvres dans un style libre. Ainsi, elle se libère de la
mentalité rationaliste des années 1920 et développe un style unique
qui fait encore écho dans de nombreux designs d’aujourd’hui.
La marque Cassina s’inspire de Perriand ; elle est célèbre pour avoir
déclaré que c’est grâce à eux que le mobilier conçu il y a plusieurs
années par Maestri a pu être présenté une nouvelle fois au monde,
après avoir été oublié pendant de nombreuses années. Perriand
travaille d’arrache-pied avec Cassina à partir de 1978 pour créer des
méthodes de production qui respectent la philosophie et les designs
développés par le trio composé de Le Corbusier, Jeanneret et Perriand
dans les années 1930.
Le travail le plus connu de Perriand est sa série de chaises en tubes
d’acier qu’elle développe au début de sa carrière avec Le Corbusier et
Jeanneret. Le stage non rémunéré qu’elle effectue auprès de ces
artistes se révèle ardu. Elle doit envelopper ses jambes de papier
journal pendant les mois d’hiver pour rester au chaud ; cela lui donne
des principes qu’elle conservera durant sa carrière dans le design.
Parmi les œuvres célèbres de Perriand, on remarque l’appartement
témoin de 1929 aux tubes d’acier et de verre appelé Équipement
d'Habitation au Salon d'Automne, son design du nouvel appartement
de Le Corbusier rue Nungesser-et-Coli en 1934 et son design pour

l’immeuble de la Ligue des Nations pour les Nations Unies à Genève
en 1957.
Une rétrospective de son travail a eu lieu au musée des Arts Décoratifs
de Paris en 1985. En 1998, son autobiographie Vie de Création est
publiée et le musée de design de Londres lui consacre une
rétrospective. Son travail est présenté lors de l’exposition De la
Photographie au Design organisée au Petit Palais en 2011. Perriand
s’éteint à Paris en 1999.

Charlotte Perriand, Le Corbusier, Chaise longue basculante, 1928
©DR/ACHP


Fiche artiste_Charlotte_Perriand.pdf - page 1/3
Fiche artiste_Charlotte_Perriand.pdf - page 2/3
Fiche artiste_Charlotte_Perriand.pdf - page 3/3


Télécharger le fichier (PDF)

Fiche artiste_Charlotte_Perriand.pdf (PDF, 368 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP